Akashic Records of Bastard Magic Instructor

Akashic Records of Bastard Magic Instructor

5 janvier 2019 0 Par misaki03

Diffusé sur Crunchyroll en simulcast, Akashic Records of Bastard Magic Instructor  (ou « Les annales Akashiques du bon à rien d’instructeur de magie ») est un shonen pur et dur tiré du Light Novel de Taro Hitsuji. Décliné aussi bien en Manga qu’en Anime ce titre exploite l’univers bien connu de la magie et de ses écoles, faisant ainsi plonger le spectateur dans un monde qu’il connait déjà parfaitement avec comme challenge de vous faire adhérer à un thème dont vous ne voudriez peut être plus de prime abord.
Alors, pari réussi ?

 

L’histoire prend place à l’académie de magie de Fejite, grande fierté de l’empire dont la renommée attire chaque année la fine fleur des élèves apprentis sorciers. Tous viennent y suivre l’enseignement des meilleurs professeurs en la matière, afin de faire partie de l’élite du monde magique. C’est le cas de Sistine Fibel, une élève très douée qui est promise à un grand avenir. Cette dernière est non seulement talentueuse mais dispose aussi d’un caractère bien trempé qui lui donne un leadership incontesté sur sa classe, contrairement à son amie et protégée Rumia Tingel qui est plus discrète et douce. Ce duo d’élève va découvrir avec stupéfaction l’arrivée d’un nouveau professeur venu remplacer leur ancien mentor parti à la retraite.
Dans une académie aussi prestigieuse quoi de plus normal que de s’attendre à l’arrivée d’un fabuleux magicien aux talents de pédagogue sans conteste ? Sauf qu’en lieu et place d’un charismatique enseignant leur est envoyé un jeune homme à l’allure négligée et dont l’attitude ressemble à tout sauf à celle d’un professeur émérite.
Il s’agit de Glenn Radars, un personnage atypique qui semble se retrouver à ce poste contre son grès  et doté de bien plus de paresse que de compétence magique. Fainéant et peu concerné par son cour, ce dernier donne l’impression donner le meilleur de lui même pour être le pire enseignant possible.

Pourtant recommandé par une grande magicienne réputée, Glenn va très vite se retrouver confronté à la hardiesse de Sistine qui ne compte pas passer une année avec un usurpateur tel que lui à ce poste. Prises de tête et défis s’accumuleront très vite jusqu’à ce que, comme touché dans son amour propre, le professeur remplaçant se mette à dévoiler des talents que personne ne lui soupçonnait. Ainsi donc Glenn Radars n’était pas dépourvu de capacités mais semblait plutôt cacher une certaine aversion pour la magie, et se retrouvait malgré lui au fil des jours à se réconcilier avec ses vieux démons.

Mais la vie à Fejite n’allait pas se dérouler dans le calme d’une scolarité insouciante, car très vite de terribles événements vont remettre la sécurité des élèves en question et fera tomber un a un les masques des protagonistes de la série. Les personnages commenceront alors à prendre plus d’épaisseur, révélant quelques secrets et initiant de nouvelles intrigues, afin de redonner un bon coup de fouet à une série qui semblait un peu fade de prime abord.

Un shonen dans un style bien classique qui ne cherche pas à renouveler le genre, mais plutôt à proposer une alternative à ceux que vous auriez déjà regardé. Avec des graphismes de bonne facture et une ambiance musicale agréable, Akashic Records of Bastard Magic Instructor vous propose 12 épisodes qui se laissent regarder sans soucis et occupera vos journées les plus froides.