Yomawari : night alone

Avec cette période d’halloween récemment terminée je me suis dit qu’il était de bon ton de vous parler d’un petit jeu d’horreur bien japonais, donc plongez-vous dans le noir, mettez votre casque et suivez-moi pour Yomawari : night alone !

 

Le principe du jeu est on ne peut plus simple, vous incarnez une petite fille qui part à la recherche de sa sœur et son chien disparus dans la nuit. Seulement voilà, la ville est remplie d’esprits et autres monstres et les seules choses que vous avez à disposition sont une lampe de poche et une carte de la ville vaguement gribouillée sur un bout de papier. D’ailleurs il vaut mieux ne pas trop s’approcher des monstres ou une mort violente vous attends et autant vous prévenir tout de suite vous risquez de mourir de nombreuses fois au cours de l’aventure.

 

Le gameplay est relativement simple, il faut explorer la ville, résoudre des énigmes, et trouver des objets pour résoudre lesdites énigmes, le tout en évitant les nombreux ennemis qui se baladent un peu partout. Mais il ne faut pas s’y tromper, il est simple certes mais il fonctionne parfaitement bien et on ne s’ennuie pas un seul instant.

Pour moi un des meilleurs points de ce jeu est sa direction artistique, l’ambiance « kawai/horror » est terriblement efficace, le jeu est beau et l’ambiance sonore est plutôt prenante.

 

Il faut savoir que le jeu n’est pas disponible en français, on peut y jouer en anglais ou japonais. Mais avec quelques bases en anglais on s’en sors très bien, il n’y a pas énormément à lire et le tout est facile à comprendre. En ce qui concerne la durée de vie elle est autour des cinq ou six heures, un peu plus si on veut bien tout explorer. Autre précision le jeu est disponible sur Steam pour une vingtaine d’euros ou bien sûr PS vita pour 35-40 € selon les revendeurs.

 

Donc si vous voulez vivre une expérience de jeu bien sympathique dans une ambiance japonaise je vous conseille grandement d’essayer ce jeu.

yomawari-wallpaper-1

2 commentaires sur “Yomawari : night alone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *