L’Airsoft

Pourquoi un article sur l’airsoft ? Eh bien car ses origines viennent tout simplement du pays du soleil levant. Pratiquant de ce loisir, Lado vous a concocté un article sur le sujet : enjoy !

Qu’est ce que l’airsoft ??

L’Airsoft est à l’instar du Paintball, un jeu de tir en plein air, sauf que contrairement au Paintball qui utilise des billes de peinture d’une certaine taille, en Airsoft on utilisera des petites billes en plastique de 6 ou 8mm et avec un poids variant de 0,10 gr à 0,43 gr.

En airsoft on utilise des « répliques » (et j’insiste bien sur ce mot) d’arme à feu. Nous avons donc le même aspect physique de l’arme et pour souvent le même poids. Il existe tout un arsenal de réplique allant des réplique de poing, aussi appelées Back-up, au Fusil Sniper en passant par les grenades les mitrailleurs et autres joujoux. Ces différentes répliques ont différentes puissances.

La puissance peut varier entre 0,1 et 2 joules (pour ce qui est de la législation française) suivant la réplique et les conditions de température. Pour la propulsion, les répliques peuvent utiliser de l’air comprimé, un gaz ou CO2 pressurisé, des batteries électriques ou un simple ressort, ce sont les réplique dites « Spring » comme les petit pistolet à billes que l’on trouve dans les fêtes foraines.

La vente des réplique d’airsoft est interdite au mineurs et soumise a une législation. Toute réplique d’arme devient une arme a part entière si celle ci dépasse les 2 joules.

Ces répliques d’armes – on n’utilise pas le terme d’arme car elles n’en sont pas – étaient à l’origine conçues pour la collection ou le tir sur cible. Des passionnés ont alors eu l’idée d’en utiliser dans une activité sportive en équipe dont l’un des principaux enjeux est l’élimination de l’équipe adverse. Tous les joueurs sont munis d’une protection oculaire obligatoire et en l’absence de marque visible laissée sur les joueurs par l’impact des billes adverses (comme au paintball par exemple), la comptabilisation des touches est dépendante du Fair Play des joueurs touchés.

Il existe de nombreuses règles du jeu, toutes ont pour origine un scénario établi entre les joueurs avant le début de la partie. Il peut s’agir de la « capture du drapeau », « une bille par joueur » ou bien encore des scénarios qui impliquent « un VIP » que l’on doit protéger. Ces scénarios sont créés par les équipes elles-mêmes ou bien l’idée est simplement développée et/ou reprise en jouant sur d’autres terrains. On adore le scénario « Zombie » qui, je vous le concede, est assez flippant suivant le lieu où l’on joue.

Comment est né l’airsoft ?

Pour connaître l’origine il faut remonter juste après la fin de la seconde guerre mondiale. Le gouvernement américain après la reddition du Japon décréta que les Japonais n’avaient plus le droit de porter une « arme » ou de s’entrainer comme une armée l’aurait fait avec de l’armement même
démilitarisé. La nature même de l’homme ne pouvait lui interdire de posséder ou d’utiliser une « arme » fit naître les premières réplique en plastique capables de projeter des petites billes de plastique inoffensives au début des années 70.

Ces répliques étaient conçues un peu comme des lanceurs de Paintball avec des bonbonnes d’air comprimé externes à la réplique. Mais arriva un concepteur de génie : Tanio Kobayashi.
C’est environ en 1967,ou il était un employé de la firme MGC (Model Gun Corporation) ou il commença a « préparer » des jouets pour les rendre plus proches des vraies « armes ».

Des petits moteurs électriques qu’on trouvait dans des modèles réduits de voitures ou autres jouets fabriqués à l’époque par Tokyo Marui Tm furent adaptés dans les répliques pour compresser un ressort et ainsi propulser une bille de plastique.
C’est cette firme qui va innové et créer tout ce qui constitue le monde de l’Airsoft de nos jours. Ils sont à l’origine de bons nombres de brevets tel que la Gearbox et du célèbre Hop-up.

Tous les AEG et autres Springs du marché découlent tous de l’imagination et du genie de cet homme à qui nous devons tout concernant l’Airsoft moderne.

 

Qu’est ce que le Hop-up ?

Le Hop-up est le système interne a la réplique qui va permettre de modifié la portée et la direction (haut/bas) de votre tir. Le Hop-Up donne un mouvement de rotation à la bille. Comment? Une fois la bille engagé par le Nozzle, elle va être propulsée par l’air compressé dans le piston. Au tout début de sa course, le dessus de la bille va heurter une membrane de caoutchouc, ce qui permet de donner a la bille son mouvement de rotation. Cette rotation va créer le même phénomène qu’en aéronotique pour les ailes des avions. La rotation de la bille va forcer l’air à passer au dessus de la bille, même pour l’air qui est en contact avec la partie basse de la bille. De cette manière, l’air qui passe au dessus de la bille a plus de distance à parcourir que l’air qui passe en dessous. Cela crée une aspiration vers le haut de la bille, que l’on nomme effet ascenseur. En réglant le Hop-up, on décide de la distance et de la trajectoire de la bille sur la longueur.

Comment être habillé pour l’Airsoft ?

Il n’y a pas de tenue a proprement parler, toutes les tenues sont les bienvenue mais on verra beaucoup plus de tenues partir vers le camouflage, les tenues militaires, bref les tenues qui vont bien avec le milieu. Les protections occulaires (lunettes) sont OBLIGATOIRES et les protections buccales conseillées. Certains Cosplay sont cool a joué a l’airsoft (The Division, Stargate, et autres…)

Suivant le rôle que l’on joue, on peut également utilisé le « dress code » adéquat, par exemple, un médic sera facilement reconnaissable avec ses trousses de secours et sa croix rouge, un Sniper se baladera en Ghillie tel un buisson solitaire qui se laisse porter au grès de la bille. Ou une tenue toute simple, a la limite du Civil. Les Scénarios jouent beaucoup pour ce qui est du Dress Code. Voici par exemple une tenue simple que j’utilise, oui oui c’est moi x)

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *