Guilty Crown

Guilty Crown

23 juin 2013 0 Par misaki03

Alors là, on ne rigole plus. Fini les Pokémons, Beyblade et autres conne****. Place à un shonen, un vrai, un beau, un shonen qui vaut le détour. Et ça KAZE l’a bien compris en récupérant la licence de Tetsuro Araki en France. Produit par les studios IG, gage de qualité, attendez vous à…vous régaler !

 

L’histoire prend place dans un Japon dévasté par un virus. Pour mettre un therme à l’épidémie, le pays fait appel aux forces étrangères mais finie par se retrouver sous le contrôle de ces derniers.
L’ambiance n’est pas très bonne dans le pays désormais, les habitants étant victimes des anticorps, un service spécialisé dans l’éradication du virus qui abuse de son autorité.
Face à cette situation un groupe se forme : les undertakers, qui luttent contre les troupes anticorps, dont le chef de file se nomme Gai.

Le héro principal est un jeune homme nommé Shu Ouma, étudiant blazé par la vie, peu motivé par les relations humaines et terriblement nonchalant. Ce dernier tombera par hasard sur une jeune fille blessée, et ce moment va changer sa vie.
Inori, chanteuse du groupe Egoist, vient de voler à une société pharmaceutique un étrange cylindre destiné à Gai. Mais rapidement, les anticorps retrouvent sa trace et l’enlève sous les yeux de Shu, désormais détenteur de l’objet. Il prendra alors une décision qui ne lui ressemble pas : terminer la mission d’Inori.
C’est ainsi alors qu’il faisait la rencontre de Gai, que les choses dégénérèrent. Séparé de Gai, il aperçut Inori confronté à deux robots géants, des Endlaves. En s’interposant, le génome possédé par le jeune homme se brisa pour lui conférer un mystérieux et puissant pouvoir.
Captivant, original et époustouflant, Guilty Crown sort du lot grâce à un équilibre bien trouvé entre scénario percutant et animation réussie. Profitez en, c’est un régal.

guilty_crown