To aru majutsu no index

To aru majutsu no index

18 novembre 2012 0 Par misaki03

Bienvenue dans la cité scolaire, un collège pas comme les autres dans un monde pas comme les autres. Dans ce monde, les étudiants sont des « esper » classés du level 0 au level 5. Tous ou presque disposent de pouvoirs surprenants, leur permettant de se mesurer et d’augmenter leur rang.
Kamijou Touma est l’un de ces étudiants. Toutefois le héro de l’histoire a une particularité bien à lui : il est un level 0 et n’a pas de pouvoir particulier.
Du moins, c’est ce qu’il pense… Car Touma est l’ « imagine breaker », il peut, avec sa main droite, annuler les effets de n’importe quelle capacité et il va découvrir tout au long de l’histoire que ce pouvoir est loin d’être inutile.

Car tout va basculer dans sa vie lorsqu’il rencontrera Index, une nonne de l’église Anglicane qui fuit ses poursuivants.
Elle est la gardienne des 103 000 volumes de magie interdits, tous stockés dans sa mémoire et qui occupent 85% de son cerveau  et tente d’échapper à des personnes qui cherchent à effacer sa mémoire.
Touma a donc une nouvelle mission : protéger Index, et il sera aidé dans sa quête par Mikoto Misaka, une autre étudiante du collège Tokiwadai, qui fait partie des 7 espers de niveau 5 de la cité scolaire. Surnommée Railgun, elle est capable de manipuler l’électricité dans sa vaste définition, et est une redoutable combattante.
Je ne vous en raconte pas plus sur l’histoire, toutefois je tiens à vous assurer que nous avons là un superbe shonen, qui vient notamment de faire son arrivée en France sous le nom de « A certain magical index » en version papier. Pour l’anime, nous avons droit à une bonne réalisation, fluide et réussie qui permet au spectateur de ne pas se lasser et de profiter de scènes d’actions époustouflantes. Nous n’avons peut être pas là un chef d’œuvre du genre shonen, mais To aru majutsu no index est, c’est sur, un régal pour les mirettes !

 

ToaruMajutsuToKagakuNoEnsemble_coverArt