Fruit Basket

Fruit Basket

26 mai 2012 0 Par misaki03

Shojo parmis les shojos, Fruit Basket s’est imposé parmis ses semblables grace a un scénario innovant et a une histoire accrochante. Que le public soit masculin ou fémin il sera toujours présent pour ces personnages a la foi atypiques et attachants. Bienvenue dans un monde irréel, attachant et même marrant, celui de Fruit Basket !

 

Tout commence avec Tohru, une jeune fille qui vit dans une tente suite au décès de sa mère et a la rénovation de la maison dans laquelle elle était logée. Alors qu’elle continue de vivre le jour comme une lycéenne, elle travaille dur et dors sans que personne le sache dans cette fameuse tente.

Or, et c’est la que l’histoire commence, cette tente se situe sur le terrain de la famille Soma dont l’un des membres, Yuki n’est autre que le garçon le plus adulé de l’école.

Ce dernier fait sa rencontre et découvre qu’elle vit dans une tente, sur sa propriété privée. Il décide de l’amener chez elle et demande au chef du clan soma la permission de l’héberger. Pour remercier Yuki elle décide de faire le ménage et la cuisine pour ses trois hôtes: Yuki, Shiguré (plus agé) et Kyo (du même age que Yuki). Jusqu’ici aucun problème, mais très vite Tohru va s’apercevoir que le clan soma n’est pas…comme les autres.

Tous les membres masculins du clan soma sont en effet victime d’une sorte de malédiction: au contact de la gente féminine, ceux-ci se transforment en animal du zodiac chinois. Ainsi Yuki se transforme en rat, Shiguré en chien, et Kyo en chat. Le reste de l’histoire est utilisé pour nous faire découvrir le reste du clan soma et pourquoi Yuki et Kyo ne s’aiment pas.

En conclusion, ce scénario inattendu est tout simplement efficace et vous plonge dans des histoire d’amour attachantes et des moments d’humour délirants ! A consommer sans modération.

 

fruitsbasket