Géographie

Géographie

19 mai 2012 0 Par misaki03

LE JAPON

Le Japon est un archipel de plus de 3 000 km de long, s’étalant de la Russie (îles Kouriles) au nord à Taïwan au sud, le long de la côte est de l’Asie. Quatre îles principales composent le pays : du Nord au Sud, Hokkaidō, Honshū la plus grande et la plus peuplée avec 105 millions d’habitants, Shikoku, île de la mer intérieure et Kyūshū, en face de la Corée du sud.

En outre, l’archipel comporte environ 3 000 autres îles, plus petites. Naha, sur l’île d’Okinawa dans l’archipel des Ryūkyū (Ryūkyū rettō en japonais), est située à plus de 600 km au sud-ouest de Kyūshū. Au sud de Tōkyō, l’archipel des Nanpō s’étire sur plus de 1 000 km jusqu’à Iwo Jima. Au nord, les îles de Sakhaline (Karafuto en japonais) et les Kouriles (Chishima rettō qui s’étendent à plus de 1 200 km au nord-est de Hokkaidō), annexées par la Russie quelques jours après la défaite atomique face aux américains en août 1945, sont parfois considérées comme les points extrêmes de l’archipel.

Le Japon est scindé en huit divisions administratives (voire neuf, selon qu’Okinawa est inclus ou non dans le Kyūshū) qui sont (du nord au sud) : Hokkaidō, Tōhoku, Kantō, Chūbu, Kansai (couramment appelé Kinki), Chūgoku, Shikoku, Kyūshū et Okinawa.

 

Les principales villes (agglomérations) du Japon classées en ordre décroissant d’habitants:

 

Tōkyō (23 arrondissements spéciaux): 12 millions d’habitants sans les arrondissements

Yokohama : 3,6 millions

Ōsaka : 2,6 millions

Nagoya : 2,2 millions

Sapporo : 1,9 million

Kōbe : 1,5 million

Kyōto : 1,5 million

Fukuoka : 1,4 million

Kawasaki : 1,3 million

Saitama : 1,2 million

Hiroshima : 1,1 million

Sendai : 1 million

 

Source : Statistics bureau, Ministry of Internal Affairs and Communications

people japan

La conurbation de Tōkyō, englobant entre autres Yokohama, Kawasaki et Saitama est, avec plus de 32 millions d’habitants, la plus peuplée du monde. Environ 73 % du pays est constitué de montagnes, les ‘Alpes japonaises’, s’étirant du nord au sud sur plus de 1 800 km, le long des 4 îles principales. Le point culminant du Japon est le célèbre mont Fuji atteignant 3 776 m d’altitude. Il s’agit d’un édifice volcanique, toujours actif, mais peu menaçant.

La rareté des plaines (excepté près des littoraux), très peuplées (plus de 800h/km2 sur la côte est de Honshu) oblige l’exploitation des collines et montagnes avec le système des cultures en plateaux (les versants sont recouverts de bassins successifs de taille décroissante avec la hauteur, permettant la culture du riz, du soja, etc.)

Le Japon exprime avant tout par sa géographie, le contraste le plus remarquable qui soit au monde entre un milieu éminemment ingrat qui n offre seulement à ses habitants qu’une superficie cultivable inférieure à 78000 km2 (< 24 % espace) et la présence de 127 millions d’habitants en 2007. Le PNB du Japon est N°2 au monde, devant la Chine et l’Allemagne. Le PNB par habitant dépasse lui celui des américains et des allemands.

Les succès économiques (Nintendo,Toyota, Nissan, Honda, Mitsubishi, Canon, Panasonic, Sony, Akai, Sharp, etc) édifiés sur cette modeste surface placent le Japon parmi les grandes nations industrielles : N°1 mondial pour l’automobile, l’électronique, N°2 mondial pour les chantiers navals (cargos, porte-conteneurs, pétroliers..)

Comme le Japon est situé dans une zone de subduction de plusieurs plaques tectoniques, de nombreux volcans, comme Unzen Onzen, où sont morts Katia et Maurice Krafft, sur l’île de Kyushu, sont actifs du nord au sud.

Des milliers de secousses sismiques d’intensité variable (de 4 à 7,3 sur l’échelle de Richter) sont ressenties dans le Japon tout entier chaque année. Par ailleurs,les puissants et ravageurs tremblements du plancher sous-marin, génèrent des raz-de-marée appelés tsunamis.

Le séisme de Kōbe en 1995 fit 6 433 morts et 43 700 blessés. Celui de Tōkyō il y a un siècle a lui fait plus de 100 000 morts, occasionnant la destruction par incendie de la plupart des maisons en bois. Le Japon enregistre chaque année environ 20 % des séismes les plus violents dans le monde.

Les sources naturelles d’eau chaude (appelées onsen) sont nombreuses et très populaires. Elles ont souvent été aménagées en bains publics, hôtels ou stations thermales pour les séjours de villégiature et retraites de santé. On peut par exemple s’y baigner dans des ‘baignoires’ naturelles de 40 °C à 65 °C.